Lièvre ou Tortue, rieN ne Nous va...

Publié le 5 Décembre 2011

 

 

Temps gris, très humide et légèrement venteux, plutôt désagréable.

 

 

 

 

Ce soir je suis un peu fatigué, un peu abattu, désapointé ...  A l'image des joueurs qui se sont donnés et qui n'ont pas été justement récompensés.

On est sans paroles.

 

Un coup de réserve ?A5-copie-3A2-copie-2A1-copie-2A3-copie-2A4-copie-1

 

L'inusable Jacques Mikulovic tenait encore sa place à gauche de la mêlée de réserve (juste avant de prendre le train pour Dunkerque) !  Cela n'a pas été suffisant pour tenir tête aux Mussidanais (?) qui nous finirent à 0 - 20, net ! 

 

 

 

La première:

 

Beaucoup de rouge sur le terrain, au risque de se méprendre, mais à la fin, grâce à la boue surtout, Barbezieux avait viré au gris ...

B0B1B2B4B5-copie-1B3-copie-1

J'ai plutôt sélectionné des vues de notre paquet d'avants qui malgré les manques dûs aux blessures, est toujours capable de s'affirmer dans la bataille et de gagner des ballons; un peu moins en touche où les prises furent souvent mal assurées, mettant en délicatesse notre demi de poche, Thomas Bouche, à qui il fut reproché de ne pas extraire rapidement les ballons lors des rucks, des regroupements au sol, ce que pour ma part je mets sur le compte du manque de solutions quant au jeu proposé par les arrières.

Thomas qui, en fin de partie, réussit plusieurs fois à se faufiler à quatre pattes entre les pieds de la forêt de jambes de l'adversaire, sans suivi ...

 

Je retiendrai trois choses de ce match perdu:   en premier la longue sautée que fit Manasa Bola qui offrit à un Barbezilien la découverte d'un vaste espace libre devant lui, nous faisant espérer un instant voir des essais marqués sur des attaques directes. Cette passe n'était pas programmée, tenant seulement au fait que la défense avait décidé de monter directement sur notre Fidjien qui choisit alors d'évacuer le problème en lançant au loin. Je pense qu'il faudrait se pencher sur cette solution dans l'avenir.

En second le non aboutissement de la percée de Sébastien Pelluchon, à quelques centimètres de la gloire, que tout le monde pensait à sa portée, quand il préféra se débarasser du ballon à la demande de David Landreau ... Cet essai raté augurait mal de la suite !  On se doutait qu'on allait le regretter à la fin ...

Surtout quand on permit à Mussidan de marquer sur des erreurs impensables.

 

Et en dernier le combat acharné mais vain que l'équipe livra dans les 5 mètres des Dordognots parfaitement organisés en défense, disciplinés à l'extrême qui jamais ne laissèrent un passage à l'un de nos gros. Serait-ce une base sur laquelle s'établir pour les prochains matchs, ce pilonnage ??? A condition bien sûr qu'il ne soit pas improductif, car c'est un style de jeu dans lequel on laisse beaucoup de forces. Il n'était qu'à voir certains de nos joueurs tardant à se relever...

 

 

Le mot de la fin:

B6

 

 

Rédigé par Daniel DURET

Repost 0
Commenter cet article

Vinosse 06/12/2011 12:43


Dans le même genre:


 


"C'est le seul côté positif de cette journée.
Maintenant, l'objectif est clair: les 14 matches qui nous restent à disputer seront des matches dans lesquels l'Usap luttera pour éviter la relégation. L'unique ambition sera de se maintenir dans
le milieu de tableau et de faire que cette saison soit une saison de transition, que nous puissions repartir l'année prochaine", a déclaré Paul Goze après la septième défaite de rang en Top
14 dimanche de Perpignan à Lyon (19-12).