V'l'a l'Printemps !

Publié le 7 Février 2010




Un agréable bourgeonnement !


P1010131.jpg
Coup d'envoi.


Bon, fi de la métaphore ringarde et du jeu de mot foireux, on a vu Dimanche les essais revenir, un peu comme les hirondelles dont on dit couramment qu'une ne peut faire à elle seule le Printemps!

Dès le coup d'envoi on a senti une vraie envie de jeu, de victoire, et un quart d'heure plus tard, on avait passé 17 points à l'équipe de Bourges venue là un peu à la légère, avec un bon tiers de jeunes joueurs inexpérimentés. Oui mais Barbezieux n'était pas entrainé à une telle facilité, déjà on entendait parler de points de bonus dans les travées, certains vendaient la peau de l'ours encore vivant à la criée si fait que les jeunes berruyers nous remontèrent vite fait, sur notre droite en particulier, et il nous a fallu une cocotte victorieuse de 50 mètres pour remettre les idées en place à tout le monde.


P1010139.jpgP1010140.jpg


En seconde période on s'est un peu épuisés en buttant sur la ligne de but, voulant jouer strictement "au paquet", à la force,  et négligeant de tenter la sortie très rapide, côté fermé par exemple, pour profiter des vides laissés par l'adversaire...

Mais enfin, nous sommes passés plusieurs fois comme le montrent ces deux photos ci-dessus, ainsi que cette avant-dernière fois en débordement par Chichi que je n'ai pu photographier vu la vitesse d'éxécution, une vitesse qui empêcha l'arbitre de mesurer l'exact franchissement de la ligne par le pied droit de l'ailier ce qui normalement l'aurait obligé de refuser l'essai...

Mais on va pas chichipoter !!!!

Le dernier essai de Naud est venu confirmer ce que je dis plus haut: y'avait des petits trous sur le petit côté!!!

Un 43 - 25 pour nous, ce n'est pas gagné tous les jours !



La veille, Samedi,  j'avais eu la délicatesse d'aller voir jouer les moins de 13ans, dans la boue mais pas sans ardeur ni sans plaisir!

P1010125.jpg

Face à leurs collègues de Parthenay, en rouge, ils me montrèrent de l'envie autant que du résultat!

P1010126.jpgP1010124.jpgP1010121.jpg

A l'image de Jordan et ses quelques kilos en trop, qui prouvent ici que le rugby offre une place à tout le monde, au petit comme au grand et au rond comme au fluet... suffit de vouloir partager!

Repost 0
Commenter cet article

BR 11/02/2010 10:36


Monsieur Vinosse

Hugo, le grand le seul, Victor de son prénom a dit que le contrepet est la fiente de l'esprit.
Ce Ringard permet un contrepet avec mon prénom qui a beaucoup amusé des générations de Reichels.
C'était un clin d'œil, pardon de vous égarer dans des plaisanteries privées …

Bernet


Vinosse 11/02/2010 10:22


"Si vous souhaitez appartenir à ma galerie de bloggeurs oh veaux, je vous prierai de bien vouloir supprimer l'adjectif ringuard de votre lexique personnel."

C'est quoi la vanne ?


BR 11/02/2010 07:55


Monsieur

Si vous souhaitez appartenir à ma galerie de bloggeurs oh veaux, je vous prierai de bien vouloir supprimer l'adjectif ringuard de votre lexique personnel.

Ceci étant strictement personnel, je ne vous tiendrai pas rigueur d'un refus qui déclencherai néanmoins une bien belle générale !
Vous le méritez d'autant plus que prétendre que le printemps revient est une terrible faute qui mérite un carton rouge, précédé d'un blanc pour la météo actuelle.

N'importequoiment vôtre


Vinosse 09/02/2010 08:19


N'est-ce pas...

Avant d'atteindre les sommets, il faut savoir vivre la base !

Sinon merci beaucoup de déflorer les commentaires, je me sens moins seul ici!

Chez les locaux de charente, on préfère passer inaperçu, on veut bien lire les blogs, mais surtout pas intervenir !!!

C'est un syndrome local !


comme fou 08/02/2010 20:08


Ca fait du bien, en revenant d'Edimbourg, de se replonger dans certaines réalités locales. Belle images, beau commentaire. ON aime.