SouffreZ, JEUNesse...

Publié le 25 Février 2012

 

 

 

Rencontre cet après-midi entre les moins de 15 du BSCR et ceux de SURGÈRES.

Beau soleil.

 

 

Ils sont venus, ils étaient tous là les jeunes joueurs maritimes... enfin pas des marins ou des côtiers, plutôt de ceux vers l'intérieur, dans les terres et les prés, au plus près des vaches: car Surgères c'est aussi l'autre pays du lait ! 


q0.jpgq1

Ils étaient là en nombre, quasiment tous calibrés, tous parfaits dans leur maillot, bien que deux d'entre eux aient déjà baissé leurs chaussettes.


q-copie-1.jpg

Nos gars à nous semblaient un peu plus disparates  à la concentration d'avant-match.

 

 

q8.jpg

Au début, les Surgériens doutèrent... nos petits les faisaient tomber, entravaient leurs attaques et quelquefois, comme ici avec Max Yonnet, osaient prendre des initiatives qui auraient pu être conclues !


q5.jpgq4.jpgq6.jpg

Paul Ben, ici à gauche, est à féliciter pour son match courageux et efficace en défense, un des meilleurs de son équipe aujourd'hui !  Son camarade de droite, Quentin Aubry, semble peu à peu prendre goût au jeu et s'affuter au point qu'il est resté sur le terrain presque toute la partie. C'est très encourageant je trouve, pour lui comme pour ceux qui l'entourent. Sa carrure lui a permis quelques percées dans l'axe que n'auraient pas désavouées de grand piliers plus capés.

 

 

q7.jpg

Petit Balta aux ordres...

 

q9.jpg

La seconde période fut longuement interrompue suite à l'abattage volontaire par un joueur de Surgères du jeune ouvreur Antoine Audoin resté au sol par crainte d'être blessé aux cervicales et qu'on évacua avec le fourgon des pompiers. Heureusement tout s'est bien terminé et après deux scanners, il est rentré chez lui avec son père sans blessure particulière.

Je trouve que ce geste d'un noir et rouge aurait dû être pénalisé d'une exclusion car il a délibérément cherché le joueur en hauteur, parti de loin, lancé et sans ouvrir les bras, façon Tonga !!!

Certaines pratiques sont détestables et inacceptables pour des moins de 15ans.

On sentait les adversaires de nos papillons, plus ou moins vexés, s'en remettre petit à petit aux coups, à un jeu violent que leur encadrement n'a pas essayé de canaliser.

 

 

 

q10.jpg

 

Battus 29 à 3 par une équipe très structurée,  au jeu complémentaire et bien construit, les jeunes du BSCR savent tous les progrès qu'ils ont encore à faire. Ne pas se laisser tenter par le jeu solitaire comme Max Yonnet à la fin et qui coûta un essai supplémentaire par un contre des Surgériens.

 

q11.jpg Une petite danse du soleil à la recherche du ballon perdu...

 

qq-copie-1

 

Et l'encadrement attentif...

 

 

 


Rédigé par Daniel DURET

Repost 0
Commenter cet article

Daniel Duret 26/02/2012 22:30


Ouais... c'est bien ce que je disais... Les petits papillons se défendaient bien jusqu'au moment où ils se sont fait taper dessus...


Contrairement à Jonathan je reste persuadé (comme Jacques) que l'action sur antoine méritait punition.


Mais bon, physiquement certains avaient quelques lacunes vis à vis des autres qui me faisaient penser à des jeunes gens beaucoup plus âgés qu'eux...


 

antony 26/02/2012 14:34


d'abord merci daniel pour tes photos et tes articles 


Sur le match 


en premiere mi-temps nous avons bien défendu nous etions même pendant 10 bonne minutes dans le camp de nos adversaires, simplement surgeres a commencé a mettre des marrons et nos joueurs pas
habitués a ça on vite lachés le match maintenant nos garcons on des qualités mais voila le rugby est un sport de combat et pour gagner un combat faut etre plus fort que nos adversaires pas
seulement techniquement mais aussi mentalement on va continuer de bosser serieusement de la même facon et je sais trés bien que nos petit gars vont reagir 


un autre point positif les parrains des u15 son venu faire un discours avant et apres le match ainsi que jacques mikulovic.


 


rendez vous le 31 mars 2012 a parthenay.