Périgord NOUAAAAR !

Publié le 31 Octobre 2011

 

 

Coluche en rocker dépité l'avait désiré: rester dans le Nouaaaar, mais s'il avait connu le terrain de rugby de Nontron, je me doute qu'il aurait vite changé d'avis !!!

 

Ceux qui connaissent l'agriculture moderne savent qu'aujourd'hui on ne laboure pas les terres en profondeur comme dans l'temps, que désormais l'on ne retourne que la couche superficielle afin de préserver la vie microbienne et conserver ainsi la fertilité des sols. Grand merci donc aux joueurs de Nontron qui ont parfaitement intégré la méthode et ne se sont guère privés de passer le cover-crop sur le dos de nos gars du BSCR quand ils étaient à terre: j'ai vu des corps sacrément triturés en surface et fin prêts pour les semis d'automne.

Ce qu'on appelle chez nous en Charente, faire un bon garet !!!

 

 

A mon arrivée à Nontron, les réserves en étaient à la mi-temps avec déjà un score très lourd favorable aux Dordognots ...

R1.jpgR2.jpg

Le coup d'envoi de la seconde période des réserves donné dans la bonne humeur !


R3.jpgR4.jpg

R5.jpgR6.jpgR7.jpg

Et voilà, en deux temps et trois mouvements, une réception parfaitement maitrisée !


R8.jpgR9.jpgR10.jpgR11.jpg

 

Après cette dernière tentative sur une pénalité d'aller marquer un essai mérité (on reconnait la ténacité de Ludovic Goulois, l'ancien qui se maintient), la fin de la seconde période se solda pour les joueurs de Barbezieux sur un petit 5-0 en leur défaveur, ce qui prouve bien qu'ils ont ensemble un minimum de valeur et de qualité pour lutter contre plus forts qu'eux !

 

 

 

On passe au gros morceau(x):  l'affrontement entre le premier de poule et le dernier !!!

Nos fleuristes se sont bien tenus pendant un bon quart d'heure et cela commençait de nous donner un peu d'espoir, à nous leurs supporters, surtout que le buteur de Nontron, fort prétentieux, ratait tous ses coups de pieds.


Oui mais voilà, nos faiblesses apparurent bien trop vite: la touche et la défense en axe central ... Par deux fois nous nous sommes fait transpercer au milieu sans que les joueurs en rouge ne trouvent en face d'eux autre chose que des tentatives de placages à l'épaule pour les arrêter, ce qui pour ces gars un peu musclés n'avait aucune chance de les faire tomber ! Et c'est sur une mauvaise conquête en touche, une claquette à l'aveugle en fond d'alignement, reprise par leur n°8 complètement libre de ses mouvements qu'ils remontèrent tout le terrain pour nous aplatir au pied des poteaux ...

 

Bon d'accord notre ligne de trois quart était nouvelle, à l'essai en quelque sorte vu que Sam Raby était au centre associé à Jonathan Clouet, et Thomas Bouche passé de la mêlée à l'arrière ... Une faiblesse qui profita aux Nontronnais . Un cruel manque d'efficacité au placage ! Tout comme en attaque où jamais on eut l'impression que nos joueurs pouvaient avoir envie de jouer la balle ensemble, se trouver naturellement, porter les ballons sans fautes, ni en-avant, ni passes avortées, toutes choses que maîtrisaient parfaitement les joueurs de Nontron, capables de tenir le ballon sur un grand nombre de passes et d'aller à dame le plus naturellement possible ...

Chez nos Barbeziliens à la tunique fleurie on avait l'impression que le ballon ovale leur brûlait les mains et qu'ils s'empressaient de s'en débarasser au plus vite.

 

On attend le retour de Manasa BOLA replacé à l'ouverture ... Avec lui on ose espérer que le jeu se déroule au milieu, bien tenu à la main, épaulé par une 3eme ligne d'envergure et d'un Thomas Bouché indispensable au poste de n°9, dernier défenseur connu. Peut-être qu' alors l'avantage pourra être pris et ainsi permettre aux 3/4 de s'exprimer un peu ...


A1.jpg

Amabilités de circonstance avant l'entame ...


A2.jpg

On les presse un peu ...


A3.jpg

La touche ... un peu notre faiblesse bien qu'on en ai récupéré deux ou trois ...


A4.jpg

Ils font faute ...


A5.jpg

Encore ...


A6.jpg

La mêlée ne nous fait pas peur ...


A7.jpg

On les repousse encore ...


A8.jpg

On vient de s'en prendre encore un ...  juste à la mi-temps ...


A9.jpg

Cyrille Batoux, le combattant ...


A10.jpg

Nos trois premiers points ...


A11.jpg

Un lancer trop long et notre dernier sauteur accroché par un Nontronnais tricheur ...


A12.jpg

Ça c'est de l'échafaudage !  En tout cas on gagne le ballon !!!


A13.jpg

Enfin tous ces efforts devant sont payés ... au mérite !!!

Et quel mérite: ils sont les premiers  de la saison à d'avoir enquillé un essai aux Nontronnais !

Car malgré la défaite annoncée, malgré les erreurs de défense, ils se sont bien battus !


A14.jpg

Et c'est le petit Thomas Bouche qui a montré l'exemple à tous: toujours debout prêt à la relance et surtout défenseur intraitable qui nous épargna au moins deux essais de la part des gros périgourdins que lui, vu sa taille, chopait directement aux jambes pour les faire irrémédiablement tomber ...


A15.jpg

Aurélien Cormenier, très fatigué et très déçu ...  l'a dû perdre pas mal de kilos après tant de dépense ...

 

Nous ne sommes pas venus ici pour faire un score ( 38-10), nous savions où nous mettions les pieds, on ne va pas déprimer sur le résultat de ce match très difficile pour les organismes, tout juste doit-on regretter le manque de savoir faire dans le jeu ouvert derrière car nous avons eu plusieur fois l'occasion de montrer que l'on pouvait exister .

 

A Dimanche prochain à domicile contre l'Isle sur Vienne*, un autre gros morceau présumé indigeste ...  On essaiera le bicarbonate !

 


(*) Club formateur d'Alexis Palisson.



Rédigé par Daniel DURET

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article