Issoudun

Publié le 25 Novembre 2009

























Où l'on voit qu'avec un peu d'application, comme un gamin à l'école devant son dessin, on peut réussir de grandes choses !!!





  

J'aime bien ce look à l'ancienne de maillot de rugby à XIII.



Donc nous avons perdu Dimanche à Issoudun !  Battus par la malchance et surtout par l'arbitrage désastreux et inconsistant de la seconde mi-temps.  Meu-meu nous l'a prouvé que l'arbitre fait partie du jeu: il ne fallait surtout pas lui reprocher de s'être mis en travers de sa course! Enfin, il aurait fallu ne pas trop insister pour éviter la pénalité. Mais là n'est pas le plus grave! 
On ne met pas un carton rouge à Christophe Massias pour un simple coup, on met un jaune comme celui donné à Thomas Cliquot auparavant, et c'est tout!
Bref on ne peut qu'être déçus...

Et moi aussi de n'avoir pas eu l'idée de prendre une photo en début de match, quand les maillots étaient propres !!!
Parce qu'après, pris par la partie, l'idée,  de moi s'est enfuie...

Je reste persuadé que si Ludo Goulois y avait cru, plutôt que d'appeler à l'intérieur son ailier, il aurait pu marquer. Il s'en est fallu de quelques dixièmes de seconde perdus, pour éviter le plaquage et aplatir.
Il me semble maintenant savoir qu'il ne croyait plus en ses muscles... ou en ses articulations  !!!!


Je copie ci-dessous l'excellent article paru dans le Sud-Ouest d'hier concernant le match France-Irlande chez nous:


«Un match international de rugby c'est exceptionnel en Sud-Charente ! » Jacques Mikulovic, co-président du BSCR (Barbezieux Sud-Charente rugby), a bataillé pour que Barbezieux accueille un match du prochain Tournoi des six nations universitaire. Une première qui a reçu le soutien de la ville, de la Communauté de communes des 3B, du Conseil général, du Comité régional du rugby et du Mouvement olympique.

« On attend les réponses du Pays Sud Charente et de la Région », ajoute Jacques Mikulovic.

Les Irlandais à Basssac

L'affiche n'est pas sans rappeler celle de la Coupe du monde de football, puisque l'équipe de France rencontrera le 12 février 2010 au stade Gilbert-Santiago l'équipe d'Irlande.

Le lundi 16 novembre, le BSCR a reçu les instances du rugby (Jean-Paul Michelet, du comité régional), des membres de la Fédération française du sport universitaire (Vincent Rognon, directeur national adjoint, et Damien Bardot, directeur communication), Jean-Louis Dessacs, entraîneur de l'équipe de France universitaire, et Albert Cigagna, ancien international de rugby.

En présence d'Helder Gomes, adjoint aux sports, la délégation a fait le point sur l'organisation du match avant d'entamer un tour des installations sportives et autres équipements de la ville où séjournera l'équipe de France tandis que les Irlandais résideront à Bassac.

La rencontre se déroulera à la Mirandole tandis que le stade Jean-Pauquet servira de terrain d'entraînement. « Nous avons l'habitude d'y accueillir des événements sportifs de cette ampleur, qui peuvent drainer entre 3 000 et 4 000 visiteurs », confie l'adjoint aux sports.

La fête sera solidaire

Après le match, la famille du rugby se retrouvera autour d'une soirée au logis de Plaisance. La fête sera solidaire, puisque le public participera à sa manière à l'opération « Le rugby pour la vie » initiée par le BSCR en faveur de l'AMSN (Association des malades du syndrome néphrotique) et de Mécénat Chirurgie Cardiaque Enfants du Monde.

« Deux euros par entrée seront reversés aux deux associations » indique Vincent Audoin co-président du BSCR. Dans la soirée, les dirigeants du club réunissaient les bénévoles pour lancer les préparatifs.

















Rédigé par bétéborné

Repost 0
Commenter cet article

Mo 27/11/2009 18:42


Tu n'as pas crié assez fort contre l'arbitre d'ou son erreur. Dire que Ludo manque de muscles me laisse songeur vu la bête!


pierrot la tombal 25/11/2009 19:25


Ou devant son dessein....