BonjOUr TristESSe

Publié le 15 Janvier 2012

 

 

Un excellent Pot-au-feu servi à midi au club-house, quelques petits verres de bon bordeaux offerts par Gino présagaient un après-midi de gaieté pour le BSCR et ses supporters, d'autant que le soleil venu percer le gris du ciel, pas prévu au programme, ne faisait qu'en rajouter un peu plus à cette sensation agréable...

 

La réserve semblait dominer son sujet, surtout en seconde période, et si la victoire lui a échappé de très peu, ce n'était pas manque pour ses joueurs courageux d'avoir tout tenté...

 

aze1.jpg

Bastien Bisserier s'était mis à la mêlée ...


aze.jpg

Julien Frumholtz tentait de disputer les balles en touche...


aze3.jpg

Malheureusement la partie fut perdue 16 - 12 ...

 

 

C'est au moment où le soleil fit son apparition que s'engagea la bataille des premières et dès le début on a senti qu'elle serait rude. Les adversaires menèrent bientôt neuf à zéro et nous nous disions, du bord, que cela allait être dur, que les joueurs de Ste Foy s'étaient sûrement réveillés et qu'ils allaient peut-être nous déborder sans forcer.

Ce ne fut pas le cas et, une pénalité et surtout un très bel essai plus tard, marqué par Samuel Raby, mais amené par les 3/4 et Manasa Bola au départ, firent que nous les avons menés un temps 10 à 9 !

Même à 10 - 12 nous conservions encore un très bon espoir de pouvoir conclure cette partie gagnante, nos adversaires n'étant pas en mesure de nous démonter aussi facilement qu'ils l'espéraient, malgré de nouvelles tentatives d'arrêter le jeu qui, au match aller, leur avaient permis d'influencer l'arbitre. Nous défendions correctement et, forts pourtant de leurs succès en touche que nous étions incapables de contrer ni même d'imiter sur nos propres lancers, ils n'arrivaient pas à construire une bonne attaque. 

Barbezieux, grâce à Manasa faillit conclure, malheureusement il lâcha le ballon en avant sur le  plaquage...

On sentait la tension monter, surtout dans les rucks, des coups partaient des deux côtés et ce qui devait arriver, arriva: suite à des tourbillons de prunes dont l'origine n'a pas été démontrée, le seul qui se fit punir par l'arbitre, Yann Morand-Bruyat, écopa d'un énième carton rouge !

Bientôt suivi d'un second pour un plaquage cathédrale inutile de la part d'un autre joueur au maillot à fleurs.

Nous étions réduits à 13 jusqu'à la fin...

Une pénalité des noirs et puis un essai sur lequel Ludovic Goulois fut blessé aux cervicales (3 semaines d'arrêt !) par un plaquage à retardement non sanctionné et voilà comment on se retrouve ce soir le cul dans la palisse et l'avenir en Fédérale bien compromis.

 


wxcv.jpgwxc-copie-1.jpgwxb.jpgwxv.jpg

Aurélien Cormenier à la recherche de succès en touche... (désolé pour la photo de dos, je ferai mieux la prochaine fois)


wxnb.jpg Manasa Bola est en passe de devenir l'organisateur de notre attaque: on l'a entendu très souvent donner des ordres, des conseils de placement... il en a la capacité l'ancien international Fidjien.wxn 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reste pour lui à parler correctement le français pour bien se faire comprendre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Derrière on aurait aimé voir les longs coups de pied de Sam ou de Pelluchon promener les adversaires au fond de leurs 22, les faire reculer quand nous étions dans notre camp sans pouvoir nous en extirper par le jeu à la main.

 

Mais voilà, c'est fait...  Dimanche prochain on se déplace à Trélissac apprendre à compter...  avec une équipe décimée.

 

 

PS: le respect et l'éducation ne semblent pas avoir été parfaitement partagés dans l'équipe de Ste Foy car à la fin des matchs des énergumènes girondins voulurent forcer la porte du club-house, bousculant les bénévoles pour cela, allant jusqu'à frapper l'un d'eux, un soixantenaire (bel exemple de courage) ce qui fit qu'à la fin, le repas d'après match, moment convivial, ne leur fut pas offert.

 


 


Rédigé par Daniel DURET

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article